Motivez et féderez vos collaborateurs et équipes en organisant une soirée festive et conviviale au Crazy Horse, lieu mythique et immanquable de Paris !
#convivialité #cohésion #teambuilding #fédérer #motivation #paris

Les atouts

  • Offre personnalisée
  • formules adaptées
  • tarifs préférentiels garantis à l’année

Nos clients
témoignent

L'Oréal
je suis venue à Paris avec mon équipe pour une réunion internationale. Nous étions 20, avec surtout des américains de Seattle, Responsable R&D, commerciaux, marketing, finance etc… Je leur ai quand même demandé leur avis avant de les emmener et au final ils ont tous été impressionnés par la qualité esthétique du spectacle. Ils ont dit « on comprend pourquoi vous les français avez les fleurons du luxe – votre sens esthétique est formé et aiguisé par des shows comme celui-là. Les jeux de lumière, la grâce, la sensualité c’est subtil et très beau
L'Oréal
10 clés pour développer la cohésion d’équipe

Une équipe est composée de plusieurs personnes ayant vocation à travailler ensemble  pour cela, le groupe doit développer une certaine cohésion d’équipe. Chaque membre qui le compose doit oeuvrer pour atteindre les objectifs fixés.
Lire plus

Sans pression mutuelle et surtout sans menaces, créer la cohésion d’équipe revient à entretenir la motivation de sa team, afin qu’elle participe activement au développement d’un projet.

 

Alors quelles sont les clés pour développer la cohésion d’équipe au sein de l’entreprise ?

 

S’assurer que l’entreprise se soucie de l’équipe

Les demandeurs d’emploi s’empressent souvent de répondre aux offres publiées par une société en particulier ; en plus de la qualité du poste proposé (en adéquation avec le profil et les compétences du candidat), la réputation de l’enseigne et la marque recruteur jouent un rôle essentiel. Les candidats qui savent que le dirigeant se soucie de ses employés et de ses équipes, chercheront à mettre toutes les chances de leur côté au moment de l’entretien. L’entrepreneur n’aura alors aucun mal à trouver la perle rare, à même de l’aider dans le développement de son entreprise.

 

Pour que les nouveaux recrutés fassent preuve de motivation et pour qu’ils cherchent à développer une bonne cohésion d’équipe, la marque employeur doit tenir ses promesses : c’est sur cela que les salariés jugeront du sérieux et de la fiabilité de la société.

 

L’employeur veille à ce que chaque salarié remplisse son rôle en termes de productivité et d’efficacité. Pour cela, il doit éviter toute forme de pression qui pourrait nuire à la motivation du groupe et doit, au contraire, encourager ses salariés. Il doit prouver que travailler au sein de sa structure présente des avantages et des conditions favorables, pour que les employés aient envie de se donner à fond dans leur tâche.

 

Choisir un chef d’équipe compétent

L’entrepreneur, ou le dirigeant de la société, ne peut pas être en interaction continuelle avec toutes ses équipes. Il est en effet responsable de nombreuses autres tâches (comme par exemple s’assurer de la bonne entente entre ses collaborateurs et ses partenaires).

 

Le management de chaque entité doit donc être confié à un chef d’équipe compétent et expérimenté. Il est celui qui manage les salariés de son équipe, et qui s’assure que cette dernière atteigne les objectifs quantitatifs et qualitatifs fixés par la société. Sa tâche ne se limite toutefois pas à cela. Si l’efficacité professionnelle reste l’objectif principal, les moyens pour y parvenir doivent rester raisonnables et prendre en compte le bien-être et l’épanouissement des salariés.

 

Le dirigeant de l’équipe est un chef d’orchestre capable créer la cohésion au sein d’un ensemble : c’est lui qui entretient la motivation de toutes les personnes qui composent son groupe. Sa stratégie doit être positive et conviviale, et à la fois basée sur l’individu seul et sur l’ensemble.

 

Privilégier la communication au sein de l’équipe

Pour assurer la cohésion de groupe, il faut évidemment réfléchir à un bon management et à une bonne communication. Le responsable de l’équipe doit ainsi promouvoir et entretenir ses moyens de communiquer au sein de l’entité dont il a la responsabilité.

 

Bien communiquer ne signifie pas que le dirigeant parle et que l’équipe écoute et exécute. Si l’échange est unilatéral, il ne s’agit pas d’un bon management mais plutôt d’une forme de despotisme (que l’on retrouve d’ailleurs souvent dans le milieu entrepreneurial). Or, cela ne contribue pas à développer le bien-être des salariés ou le chiffre d’affaires de la société. Imposer ses idées et les faire accepter par tous, grâce à de simples arguments d’autorité, ne peut que démotiver l’équipe. Un bon responsable, qui aspire à la cohésion de son équipe, n’emploiera jamais de tels moyens.

 

Au début d’une nouvelle mission, le manager de l’équipe pourra par exemple organiser un brainstorming avec son équipe : il exposera en détail l’objectif final et les exigences fixées par le client dans le cahier des charges. Chacun pourra ensuite proposer ses solutions pour mener à bien la mission. Le leader de l’équipe fera enfin la synthèse de toutes ces pistes et pourra établir la stratégie à suivre, du lancement de la campagne jusqu’à sa livraison.

 

Créer une atmosphère zen, mais toujours professionnelle

Pour que les salariés puissent s’épanouir, il est primordial qu’ils apprécient les tâches qui leur sont confiées. Les heures passées au bureau doivent être agréables et ne surtout pas mener à la dépression ou, pire, au burn-out. De mauvaises conditions professionnelles peuvent ainsi nuire de façon significative à l’efficacité et à la productivité.

 

La création d’une bonne d’équipe commence par l’installation d’une atmosphère agréable dans le bureau lui-même. C’est dans cette salle que le responsable de l’équipe doit créer une ambiance zen, jeune et dynamique : les salariés se sentiront à leur aise et seront prêts à s’épanouir dans l’exercice de leur fonction.

 

Le but final doit être fixé au préalable : il doit être facile à atteindre et à la portée de tous les salariés, en fonction de leurs compétences et de leur savoir-faire. Chaque membre de l’équipe connaît son objectif et travaille ensuite selon son propre rythme. D’autre part, tous les membres de l’équipe doivent également interagir ensemble pour atteindre les buts communs. Tout le monde doit travailler de concert, en toute convivialité.

 

Engager un psychologue en entreprise

Certaines entreprises peuvent avoir un ou plusieurs médecins au sein de leurs locaux, et parfois même un psychologue. Un psychologue travaillant à temps complet au sein d’une société relève d’une excellente initiative.

 

Pourquoi installer un psychologue dans les locaux de la société ? Cela permet tout d’abord aux salariés qui rencontrent des problèmes affectifs ou de comportement de consulter facilement. Un salarié qui a été performant et qui connait par la suite une baisse prolongée d’efficacité, ou encore un salarié motivé qui commence à s’absenter très souvent, peuvent également avoir besoin de consulter un psychologue. Parfois, le dirigeant ou le responsable des Ressources Humaines peuvent conseiller à un employé d’aller rencontrer le psychologue de l’entreprise, s’ils remarquent chez lui certains troubles du comportement.

 

La mission du psychologue ne se limite pas à offrir des consultations aux salariés ayant des troubles émotionnels ou d’efficacité au travail. C’est également lui qui doit réfléchir aux stratégies à mettre en place pour établir et entretenir une bonne ambiance au sein de la structure, ainsi qu’aux jeux organisés pendant un team-building.

 

Proposer des formations en leadership

La majorité des entrepreneurs pense que la question du leadership ne concerne que les dirigeants et les responsables de la société. En général, ce sont effectivement ces professionnels qui reçoivent des formations en la matière (ou comment en savoir plus sur le management des salariés).

 

Mais lorsque l’on aborde la question de la cohésion d’équipe, on se rend compte que ces formations peuvent être bénéfiques pour tous les salariés, même pour ceux qui occupent des postes à faible responsabilité. Les formations en leadership permettent d’apprendre à cultiver la bonne volonté, la bonne humeur et la confiance en soi ; elles s’adressent à tous types de participants et à tous les milieux professionnels (sans pour autant développer chez eux orgueil et mégalomanie).

 

Tous les salariés ont donc besoin de ce type de formation ; cela leur permet d’entretenir leur confiance en eux, leurs compétences et leur conviction d’être capable de réaliser de grandes choses. Savoir communiquer est d’une importance capitale dans ce domaine, et participe évidemment à développer une bonne cohésion d’équipe.

 

Organiser des formations en développement personnel, pour la cohésion de l’équipe

En complément des formations pour apprendre à devenir un bon manager, certaines formations en développement personnel peuvent également être proposées. Le développement personnel n’est pas qu’un phénomène de mode ; lorsque les formations sont dispensées par un professionnel compétent, elles portent leurs fruits en un laps de temps record.

 

Les formations en développement personnel peuvent être proposées par la société, sous forme de séminaire. Le formateur propose un thème et un enseignement, et invite ensuite les participants à réagir. La formation peut aussi se dérouler sous la forme d’une petite réunion conviviale, pendant laquelle tout le monde est amené à s’exprimer en suivant les directives du formateur.

 

Il revient ensuite au formateur de proposer les bonnes idées pour créer une interaction saine entre les membres d’une équipe en milieu professionnel, y compris avec le responsable d’équipe. La cohésion d’équipe peut ainsi être entretenue de manière efficace.

 

Proposer des activités ludiques et des soirées entre collègues

Le dirigeant de la société, en collaboration avec le responsable des Ressources Humaines, doit également veiller à ce que la vie au travail ne se limite pas à la productivité, à l’atteinte des résultats et au développement du chiffres d’affaires.

 

Pour entretenir la cohésion d’équipe et le bien-être des salariés, il est judicieux de proposer des activités sportives. Les sports entretenant l’esprit d’équipe sont à privilégier, comme le volley-ball, le basket-ball, le foot et tous les autres sports collectifs similaires. D’autres disciplines misent également sur un mouvement d’ensemble, comme la Zumba et d’autres disciplines du genre.

 

Les dirigeants peuvent également organiser des team-building, c’est à dire des journées ou des week-ends pendant lesquels plusieurs activités renforçant l’esprit d’équipe sont organisées. Le psychologue en interne participe à la direction et à l’organisation de ces team-building.

 

Outre les activités sportives, il est aussi possible de proposer des journées récréatives permettant aux salariés d’interagir entre eux et de se ressourcer. De nombreuses entreprises optent par exemple pour l’organisation de soirées entre collègues. Plusieurs possibilités sont offertes : des sorties au restaurant, des sorties cabaret ou encore des sorties nature. Les plus festifs organiseront des soirées dans des lieux mythiques, comme au Crazy Horse à Paris : ce type de soirée permet à l’ensemble de l’équipe de s’amuser et de se divertir pleinement, dans la convivialité et la bonne humeur.

 

Savoir rappeler à l’ordre sans heurter la sensibilité

Entretenir la cohésion d’équipe et la bonne ambiance au sein de la société ne signifie pas s’interdire de rappeler à l’ordre un membre de son équipe, lorsque celui-ci commet des fautes ou lorsqu’il connait des baisses de performance.

 

Pour une bonne ambiance au sein d’une équipe, il faut que tous les membres puissent travailler de concert. Tout doit être parfaitement orchestré pour que le groupe puisse remplir l’objectif fixé et se montrer efficace. Si l’un des membres ne suit pas le rythme, la synergie est bouleversée et cela peut compromettre l’efficacité de l’équipe. Le manager de l’équipe doit donc rappeler à l’ordre le salarié fautif, afin qu’il ne devienne pas un maillon faible. Ce rappel à l’ordre doit se faire avec stratégie et diplomatie, mais toujours de façon ferme et claire.

 

Savoir féliciter les individus et l’équipe

Si certains rappels à l’ordre peuvent avoir lieu et d’éventuelles sanctions être prises, les responsables doivent également savoir faire l’éloge d’une personne de l’équipe ou de l’équipe complète, lorsqu’ils atteignent les buts fixés. Cette démarche fait également partie des techniques pour créer une bonne cohésion d’équipe au sein d’une entreprise.

 

Attention néanmoins à ne pas tomber dans le favoritisme ! Les félicitations et les récompenses doivent toujours être motivées par de bons résultats, évalués de manière objective et tangible. La subjectivité ne doit pas entrer dans la direction d’une équipe et de ses projets.

Lire moins
Réponse sous 24h
Un interlocuteur
dédie à votre projet
Un savoir-faire unique